Qu'est-ce que l’injection
intra-dermique
?

Une évolution dans la manière de soigner

La peau (le derme) étant la première barrière physique du corps, elle est aussi l’une des barrières principales de l’organisme pour éviter les infections. En santé humaine, l’injection intra-dermique a de multiples applications. Outre l’injection de médicaments, elle peut être utilisée pour déceler une intolérance à différents allergènes. Elle est principalement réalisée par piqûre à l’aide d’une aiguille. En santé animale et plus précisément en production porcine, la voie intra-intradermique est utilisée uniquement pour l’administration de produits. Elle est réalisée avec un injecteur sans aiguille : l’IDAL® 3G et l’IDAL® 3G TWIN.

Découvrir l’IDAL® Nous contacter
Présentation de l'injecteur intradermique IDAL® 3G
l'IDAL® 3G en main

Définition de
l’injection intra-dermique

L’injection par voie intra-dermique permet de réduire le volume du produit injecté : le volume injecté par voie intra-dermique est de 0,2 ml seulement. Cela représente un volume injecté de 5 à 10 fois inférieur à la majorité des injections intramusculaires classiques.

Moins douloureuse et limitant les réactions au niveau du site d’injection en comparaison à une injection intramusculaire (IM), cette voie d’injection est au moins aussi efficace que la voie IM.

Les étapes de l’injection
intra-dermique sans aiguille :

Cette injection, 0.2ml en 0.3 secondes, se réalise en 3 phases :
  1. Le pic de pression, qui permet d’ouvrir la peau et qui assure ainsi la pénétration du produit dans le derme.
  2. La phase de délivrance et de dispersion du produit dans le derme.
  3. La phase de relâchement.
Cette voie d’administration impose du matériel adapté et régulièrement contrôlé (volume et pression) pour une administration rigoureusement identique pour chaque animal.

Découvrez dès maintenant l’IDAL®
Démonstration de l'IDAL® 3G