Les avantages de
l’injection sans aiguille

Une méthode présentant de multiples avantages

Régulièrement, l’éleveur porcin doit réaliser des séances d’injection pour prévenir les maladies. Cette tâche, bien qu’essentielle, est souvent pénible et chronophage. L’injection intra-dermique permet de réduire la pénibilité de la tâche tout en garantissant la sécurité de l’opérateur et le bien-être de l’animal.

L’histoire de l’IDAL® Nous contacter
Présentation de l'injecteur intradermique IDAL® 3G
Injection truie avec l'IDAL® 3G

L'injection
par voie dermique

L’injection par voie intra-dermique permet de réduire le volume du produit injecté : le volume injecté par voie intra-dermique est de 0,2 ml seulement. Cela représente un volume injecté de 5 à 10 fois inférieur à la majorité des injections intramusculaires classiques.

Cette concentration permet d’avoir des flacons de plus petite taille et donc un volume de déchets à éliminer moins importants. En considérant l’absence d’aiguille, l’absence de prolongateur et le recours aux flacons de plus petites tailles, l’injection intradermique permet de réduire aux maximum les déchets à éliminer en élevage. L’injecteur intradermique IDAL® s’inscrit ainsi dans cette logique de développement durable.

L’injection se déroule en seulement 0,3 secondes et le comportement de l’animal est complètement modifié. Les vocalisations aiguës, le réflexe de retrait, les tentatives de fuites ou plus généralement les réactions de stress sont significativement moins importants. Ceci a été démontré avec plusieurs essais sur la truie et les porcelets. La séance d’injection se déroule dans le calme.

Il a été démontré que le lendemain d’une séance d’injection, 95% des truies du groupe IDAL® viennent spontanément vers l’opérateur. Quant aux porcelets, ils sont plus actifs avec un retour à l’alimentation plus rapide en comparaison avec une session d’injection intramusculaire. Le lien éleveur-animal reste préservé.

Injection porcelet avec l'IDAL® 3G
Une manipulation sans risque
en toute sécurité

Le bien-être de l’animal est mis au cœur du processus d’injection, permettant à l’opérateur d’un injecteur intradermique tel que l’IDAL® 3G une manipulation simplifiée de l’animal et une amélioration de ses conditions de travail. N’utilisant aucune aiguille, le risque de piqûre accidentelle est écarté.

Injection porcelet avec l'IDAL® 3G

Au-delà du confort de l’animal et de l’opérateur, la biosécurité de l’élevage est assurée : l’administration par voie intra-dermique permet d’éviter toute transmission de germes d’un animal à l’autre par l’absence d’aiguille.
L’administration sans aiguille rime également avec sécurité et moindre frais. Lors d’une séance d’injection, enlever l’aiguille, la déposer dans un récipient pour élimination en déchets et installer une nouvelle aiguille, représentent des manipulations certes aisées, mais sources bien souvent de piqûre accidentelle de l’opérateur lui-même.

Enfin, la séance d’injection avec aiguille est source de micro-blessures voire de lésions plus invalidantes pour l’opérateur. L’injection avec aiguille pour l’aiguille pour l’animal est forcément intrusive et oblige à injecter un produit dans le muscle.

D’un point de vue sécurité alimentaire, l’administration sans aiguille enlève également tout risque de retrouver une aiguille cassée (qui n’aurait pas été détectée sur la chaîne d’abattage) dans un produit à base de viande porcine.